Accessibilité

01/12/2017
Mise en accessibilité des lieux publics.. une obligation pour les établissements recevant du public

 


Concernant le volet accessibilité de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et face au retard accumulé et au constat partagé que l'échéance du 1er janvier 2015 devenait un objectif irréaliste pour de nombreux acteurs publics et privés, le gouvernement a décidé :
  • Le maintien du droit commun (échéance du 1er janvier 2015 avec son dispositif de sanctions pénales) et la mise en place d'un dispositif d'exception, les Agendas d'Accessibilité Programmée (Ad'AP) qui permettront aux acteurs publics et privés, qui ne seraient pas en conformité avec les règles d'accessibilité au 1er janvier 2015, de s'engager sur un calendrier précis et resserré de travaux d'accessibilité (document validé et suivi par le préfet)..
  • L'évolution d'un certain nombre de normes relatives à l'accessibilité pour tenir davantage compte de la qualité d'usage et permettre à la fois de simplifier et d'actualiser de nombreuses normes et dispositions règlementaires, ainsi que de les compléter pour mieux prendre en compte l'ensemble des formes de handicap.

 

L'agenda d'accessibilité programmée (Ad'Ap), permet de prolonger, au-delà de 2015, le délai permettant d'effectuer les travaux de mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP) et des installations ouvertes au public (IOP).

L'agenda d'accessibilité programmée (Ad'AP) est obligatoire pour tous les propriétaires ou exploitants d'établissements recevant du public (ERP) qui ne respectent pas leurs obligations d'accessibilité au 31 décembre 2014. Il permet à tout gestionnaire ou propriétaire d'établissement recevant du public (ERP) de poursuivre ou de réaliser l'accessibilité de son établissement après le 1er janvier 2015. Il est le seul moyen pour être en accord avec la loi pour ceux qui ne satisfont pas aux obligations de la loi, depuis cette date.

Il apporte un cadre juridique sécurisé, mais s'accompagne d'un calendrier précis et d'un engagement financier. En effet, un Ad'AP correspond à un engagement à réaliser des travaux et/ou des aménagements dans un délai déterminé (jusqu'à 3 ans, sauf cas très particuliers), de les financer et de respecter les règles d'accessibilité.

Pour en savoir plus
Formulaire Cerfa de demande d'Agenda d'Accessibilité Programmée (Ad'ap) et pourquoi et comment (explications) ?
 

 

 

Hirel Actualités

Vacances de printemps en crise sanitaire

logo_siajePM
Accueil des enfants des parents travaillant dans le secteur médical
En savoir plus...

Coronavirus et transport MAT : à partir du 26...

logo_agglo_st_malo
Le plan de transport adapté du réseau MAT évolue à partir du jeudi 26 mars : fonctionnement...
En savoir plus...

Coronavirus et accueil d'enfants de soignants

enfant_rentree
L'école accueille les enfants de soignants. Merci de contacter le Directeur Monsieur Le Gleuher
En savoir plus...

Toux ou fièvre : centre à Marville

prefecture
à partir de samedi 21 mars, centre de consultations avancées à St Malo, n'allez pas aux...
En savoir plus...

Coronavirus et arrêtés préfectoraux

prefecture
Fermetures des plages en Ille-et-Vilaine, Restrictions marchés de plein air et commerces
En savoir plus...

Coronavirus et attestations de déplacement

prefecture
Accès aux formulaires d'attestation de déplacement dérogatoire
En savoir plus...

Fermeture accès public de la mairie

blason
Le secrétariat est fermé au public sauf urgences, Biblioposte fermée, poste de Dol ouverte
En savoir plus...

Marees